02/11/2006

Mes interventions au dernier conseil communal du 24 octobre.

Point N° 3 modif des feux tricolores roi Albert/ Reine Fabiola.

 

On ne peut que souscrire à cet aménagement . On verra à l’usage le bien fondé de ces feux intelligents. J’espère que la gestion ne se comparera pas à celles des « bites » de la gare qui étaient sensées   être intelligentes mais dont le fonctionnement s’est avéré  tellement inattendu qu’on a fini par  les bloquer …

J’espère que cela ne se produira pas ici et que ce mini projet (40.000 € tout de même)  fera ses preuves.

 

Point N° 5  Décompte crédits d’impulsions (pistes cyclables)

 

On ne peut qu’approuver ce point puisqu’il s’agit d’un décompte de frais pour liquidation de subside. Pour une des deux pistes cyclables, celle en direction de Lasne, vous connaissez notre opinion. Cette piste en pleine campagne illustrera pendant longtemps « le mal wallon » qui  consiste à mal investir argent public. Le nombre de cyclistes qui empruntent cette voie douce pendant la semaine est quasi nul. L’impact ridicule de cet investissement sur l’économie wallonne et sur son équation énergétique illustre bien les carences du pouvoir wallon et explique pourquoi cette région prend tant de retard sur ses voisines en matière de développement économique.

 

Point N° 12  ( Evaluation projet PALME)

 

En étudiant le dossier, je constate qu’il y a eu des efforts  par rapport notamment à  l’audit énergétique des bâtiments. Il y a eu des progrès louables. Là où je ne vous suis pas c’est bien sûr dans le volet énergie « renouvelable »sur lequel  vous orientez prioritairement, à tord,   vos investissements. De 1990 à 2006 la consommation des ménages wallons en matière d’énergie a augmenté de 20% !...alors que Kyoto demande le contraire ! Il faut donc agir en matière d’économie d’énergie  et pas en essayant de produire de l’énergie renouvelable à tout prix pour gagner quelques 3- 4 % .

On a un peu l’impression que dans cette commune, on surpondère les investissements dans les domaines  symboliques de l’énergie renouvelable mais malheureusement  inaccessibles pour les ménages. Et donc on  ne fait plus figure d’exemple ou de symbole.  Je trouve (et je vous donne un conseil positif) que ce que vous devez davantage « vendre » à la population l’économie  que vous avez réalisée dans 9 de vos bâtiments hors Colza. C’est  10%  d’économie par des mesures d’ajustement et tout un chacun peut envisager de faire cela aussi chez lui.

Remarquez que je ne retrouve pas  dans vos projets, mais cela sort du cadre du projet PALME,  des mesures actives en matière d’isolation dans les bâtiments eux –mêmes et là vous pouvez  encore gagner davantage et servir d’exemple. C’est une orientation que nous espérons vous voir prendre.

 Il y a du positif et nous ne pouvons que vous encourager à continuer dans la voie des économies d’ énergie. "L’énergie la plus verte est celle qu’on ne consomme pas." 

15:20 Écrit par Bernard laduron Conseiller Communal MRIC dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.