14/06/2007

Itervention de Benrad Laduron au conseil communal d'Ottignies LLN du 29 mai 2007

Lors du dernier conseil communal du 29 mai,  j'ai rappelé à la majorité ECOLO,CDH,PS que leur engagement vis à vis du développement durable était une nouvelle fois pris en défaut.

En effet , le collège se propose d'acheter un pick-up pour le "plan vert" sans spécifier de norme maximale de pollution pour le dit véhicule.

J'ai indiqué que la nouvelle technologie "hybride" proposait maintenant sur le marché des véhicules dont la consommation "sur trajet urbain" ne dépassait pas 5 litres au 100 km soit à peu près 105 grammes par km. La moitié de ce que nous consommons !

Le Japon et les Etats-Unis (c'est si commode de les critiquer... par ignorance) et le Royaume-Uni sont les grands promoteurs de cette technologie .  Bientôt à New York tous les taxis seront hybrides. A Londres les véhicules hybrides ne paient pas de droit d'entrée dans la zone payante de Central London. Pendant ce temps, l'Europe continentale continue d'acheter des voitures qui consomment le double en ville!..Pour remplir les caisses des constructeurs automobile ? Et on se veut donneur de leçon sur Kyoto !

Et on se dit Ecolo ! Et on chante des hymnes avec Nicolas Hulot (qui se déplace en hélico, le véhicule le plus polluant de la terre) et  on continue (avec lui) de polluer comme des malades! Et la commune "soit disant verte" nous propose d'acheter un véhicule gros consommateur d'énergie pour le plan "vert".

Et les journalistes font gober tous ces beaux discours à la population ! C'est lamentable.

 

J'ai aussi souligné que le plan de zone bleue devrait être accompagné de parkings supplémentaires situés dans la périphérie de la ville avec  navette gratuite vers le centre:  bref le système Park& Ride ( P + R)  largement utilisé en Angleterre.

C'est ce que nous aurons dans 15 ans, rassurez-vous  chers concitoyens mais il semble qu'à Ottignies LLN on ne soit pas  encore "mûr" pour tout cela. La preuve: la presse qui probablement ne sait pas de quoi il s'agit,  n'a toujours pas relayé cette idée pourtant déjà largement d'application dans les pays voisins..  

 

Enfin  vers minuit , un  conseiller de la majorité s'est levé prétextant que le conseil durait trop tard ! Je considère pour ma part qu'il n'avait pas à accepter le poste de conseiller communal dans ce cas et de plus, que  chaque conseiller communal touche un jeton de présence de 100 €  ce qui équivaut à deux journées de travail d'un travailleur. C'est  largement  payé pour une présence de 4à 5 heures par conseil et je dénonce ce comportement.        

 

22:06 Écrit par Bernard laduron Conseiller Communal MRIC dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.